Quantcast
Mercredi 12 septembre 2012 3 12 /09 /Sep /2012 08:00

Comme la rentrée de cette année ressemble à s'y méprendre à celle de l'an dernier, je n'avais pas vraiment envie d'en faire un billet. Enfin pas sur notre rentrée des classes à nous. Mais pour info, l'entrée en cinquième s'est faite sans douleur. La mère et l'enfant vont bien, merci.

 

J'avais envie de parler de la première rentrée des classes de mon neveu. Ma grande soeur Nanny savait que ça serait difficile, cette rentrée des classes en maman solo (mon beau-frère est décédé il y a 11 mois).

Les enseignants de l'école connaissent le drame qu'ils ont vécu tous les deux et savent donc qu'il faudra parfois adapter certaines activités et/ou trouver des parades (pour la fête des pères notamment).

Ce fut assez dur pour tous les deux. La petite classe de maternelle était pleine à craquer de couples, de papas.

A 3 ans, Petit Neveu réalise parfaitement qu'il n'a plus de papa. Le deuil a été dur pour lui, donc dur pour sa maman aussi. Cette épreuve les a rendu fusionnels, nous nous en sommes rendus compte pendant nos vacances. Tous les matins, Nanny nous laissait Petit Neveu pour aller travailler et il pleurait longtemps devant le portail fermé de la maison. Heureusement, ça ne durait pas longtemps et pour se consoler, il filait dans les bras de son Tonton en montrant du doigt leurs couleurs de peau différentes qui le faisaient sourire.

 

Cette année donc, Petit Neveu est chez les "Roses". Je m'explique. En Guadeloupe, on porte l'uniforme, même dans le public. Et oui. Et je vais vous faire une confidence : non seulement ça ne me choque pas, mais en plus, je trouve ça très bien.

Quand je dis uniforme, il ne s'agit pas d'un complet bleu marine avec cravate à la Harry Potter ! En fait, les enfants portent tous le même short (en général un simple bermudas bleu marine) et un polo ou tee-shirt de couleur. La couleur est différente selon les niveaux de classe. Parfois, il peut y avoir un petit tablier madras pour les activités manuelles.

Dans ce département/région où les inégalités peuvent être plus grandes encore qu'en métropole, tout le monde est logé à la même enseigne. Même short, même polo. A la rentrée, les parents doivent acheter 4/5 shorts et autant de tee-shirt pour l'année, dans le magasin de leur choix, parfois c'est auprès de l'école directement, ce qui réduit le coût.

Au lycée, si mes souvenirs sont bons, ils ont juste le même tee-shirt ou s'habillent comme ils veulent (selon l'établissement).

Cette année, la couleur des petites sections, c'est le rose dans l'école de Petit Neveu, il est donc chez les Roses. Ou plutôt les "Woz" comme il dit (c'est craquant ce petit accent !).

-cole-petit-bourg-gendarmerie--9-.jpg

Une classe en Guadeloupe (les Verts !)

 

Parmi les fournitures, ma soeur a dû également lui acheter des méduses (vous connaissez les méduses quand même ?), pour les sorties à la rivière ou à la plage (les crabes adorent les petits pieds d'enfants !) et un petit gilet de sauvetage pour la visite annuelle de la mangrove guadeloupéenne.

Ca change des fameux chaussons que j'ai acheté chaque année en maternelle pour mon fils ! Autres saisons, autres moeurs...

Pour la fête des mères, pas de colliers de pâtes mais plutôt le traditionnel porte-monnaie fabriqué avec un noyau de mangue !

 

J'espère que Petit Neveu s'habituera vite à sa nouvelle école, c'est pas gagné-gagné. Il ne pleure pas, ne hurle pas. Il reste sérieux comme tout, se plante devant sa mère et demande :

 

"Maman, s'il te plait Maman, je veux rester avec toi aujourd'hui. Ne me laisse pas"

 

On peut penser que ma soeur vit ça très mal. Et bien non. Il faut dire que son petit cascadeur a été tellement pénible pendant tout le mois d'août, qu'elle a été RAVIE de reprendre le boulot et de le mettre à l'école !

 

Bonne rentrée Petit Neveu !

Images-112010_012011-0205.jpg

Cousins !

(décembre 2011)

Publié dans : Humeurs de Maman
Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés