Quantcast
Mardi 30 avril 2013 2 30 /04 /Avr /2013 08:00

Dans notre appartement de Banlieue-sur-Orge, nous avons un petit balcon. Vraiment petit : 3 m². Pourtant c'est dans ce si petit espace que je transfère mes fantasmes de jardin verdoyant et de potager bio.

Dès la première année, nous avons fait pousser, avec le Haricot, des herbes aromatiques (basilic, ciboulette, plusieurs variétés de persil, sariette etc...), avant de nous lancer dans la culture des légumes en jardinières.

Le but n'était évidemment pas de nous nourrir de notre production (quoique, les tomates cerises ça pousse bien) mais plutôt d'observer le fruit de nos efforts : couper de la ciboulette fraîche pour assaisonner la sauce des pommes de terre, cueillir 4/5 fraises pour décorer une glace, manger nos tomates cerises à l'apéro...

 

Cette année, rebelote avec la Fève ! Idéalement, j'aurais voulu un potager en carré surélevé. C'est vraiment un système qui me plait bien et surtout les modèles pour enfants sont juste à la bonne hauteur de ma blondinette. Seulement, avec tous les anniversaires du mois d'avril, on n'avait plus le budget.

Nous nous sommes donc rabattus sur une table de rempotage à trois étages - que Monsieur Nanou a monté en 2 minutes chrono - sur laquelle nous déposerons les nombreuses jardinières rectangulaires que nous avons déjà. Bon, j'avoue avoir eu du mal à faire le deuil de mon potager en carré mais ce sera pour l'an prochain.

377179_444003982361162_1837557908_n.jpg

La table de rempotage - avec un homme en pyjama

 

J'ai reçu il y a quelques jours un très très beau livre pour enfants : Le P'tit Jardin Facile de Crousti et Piou-Piou. Il donne les bases à savoir pour commencer un petit potager, avec tout plein d'images et des textes facile à comprendre pour les enfants dès 3 ans (et même avant, la Fève a bien compris la plupart des mots).

Nous l'avons lu 2-3 fois avant que la Fève nous réclame des "adi" et des tomates. Nous avons acheté des plants de tomates cerises et de fraisiers au marché lors d'un week-end dans l'Yonne et pour les graines de radis, de mini-piments, de coriandre... nous avons tout pris chez Kokopelli (que je vous recommande vivement), qui oeuvre pour protéger la biodiversité et milite activement en faveur des engrais NATURELS (très important, donc remballe ton Algoflash).

livre.jpg

Le P'tit Jardin Facile - éditions La Petite Plume et La Petite Salamandre

 

Il ne fait pas très très beau donc nos plants de tomates ont longtemps fait la tête mais depuis hier, ils la relèvent fièrement ! 7 fraises sont déjà en train de pousser et chaque matin, c'est un vrai plaisir que d'aller les voir pour les arroser ou juste les regarder pousser !

 

Dans ce joli livre, j'ai également appris à faire du "jus d'orties" - appellation pour les petits - pour les grands, on dit purin d'ortie. On a cueilli 1 bon kilo d'orties dans le jardin de nos amis dans l'Yonne, découpé tout ça en petits morceaux et hop, à tremper dans l'eau ! Autant vous dire que le mot purin est bien choisi : l'odeur est... horrible. Ca mousse en surface et on doit remuer tous les jours. Une fois que ça ne mousse plus, on filtre et on dilue dans l'eau (ne pas l'utiliser pur, c'est trop concentré). C'est un engrais idéal pour les tomates, les radis, les aromates : à utiliser tous les  15 jours.

 

Images-2013-1370.JPG

 

Images-2013-1371.JPG

 

Voilà, voilà, je vous donnerai des nouvelles de notre jardin luxuriant pendant la belle saison !

 

Et chez vous, ça jardine ?

Publié dans : Nanette bricole
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés