Quantcast
Mardi 26 février 2013 2 26 /02 /Fév /2013 08:00

boum-1980-05-g.jpgIl parait qu'on ne dit plus le mot boum. Dommage.

 

Samedi, le Haricot était invité à un anniversaire. Celui d'une fille. Dans la semaine, j'ai demandé où était le carton d'invitation avec l'horaire et le numéro des parents dessus, pour que je puisse confirmer sa venue et savoir si les parents n'étaient pas drogués (chose que je détecte d'un simple coup de fil).

J'ai appris qu'on ne fait plus de cartons d'invitation en cinquième, en tout cas pas cette fille-là. Bon.

J'ai insisté un peu, tout de même, j'ai le droit de savoir où il va, d'avoir un numéro non ? Si.

 

J'ai eu droit à quelques mots griffonnés sur un bout de papier. "Je t'invite à mon anniv', le samedi 23 - 3 rue du Chien qui pue - Appelle-moi au 06 XX XX XX XX".

Rien d'autre.

 

Jeudi, j'ai osé déranger mon ado pendant qu'il lisait son énième volume de One Piece - ou était-ce Fairy tale, Dragon Ball Z ou Full Metal Alchemist ? - pour lui demander ce qu'il comptait offrir à la petite morue qui l'avait invité sans carton d'invitation.

 

- Elle veut du Séphora ! Tu sais où c'est Séphora ?

 

 

Elle veut. Non mais elle se prend pour qui ? "Du Sephora", j'ai fait remarqué à mon premier-né que ça ne veut strictement rien dire du Séphora. Elle voulait quoi cette petite : du parfum, du maquillage, des boules de bain, une pince à épiler ?

Finalement on a pris un coffret avec un peu de tout ça dedans.

 

- Si ça ne lui plait pas, elle peut échanger ? a demandé mon fils à la vendeuse.

- Ca lui plaira ! j'ai répondu. A son âge, j'aurais bien aimé qu'on m'offre du Bare Minerals hein.

 

Le Haricot a mis une heure à trouver comme s'habiller. J'ai suggéré un sweat épais parce qu'il neigeait, il a mis un t-shirt noir assez fin. Il rigolera moins quand il se mouchera trois fois par jour.

 

J'ai délégué à Monsieur Nanou la mission taxi-boum. Il fallait passer chercher le petit Valentin qui allait aussi à la boum, enfin, à l'anniv'.

De retour à la maison, il a dit que c'était une mini-boum, 4 filles, 4 garçons.

 

- Tu as vérifié que les parents étaient là ?

- Non.

- Je te l'avais demandé pourtant !

- Tu t'inquiètes pour rien, bon, je vais me reposer.

 

Il verra celui-là quand ce sera sa fille.

 

A 18h00, il est allé chercher le Haricot. Finalement, les parents étaient là au début, puis sont partis, puis revenus.

 

Il n'avait plus faim pour le dîner, il avait l'air content. Monsieur Nanou l'a chambré un peu :

 

- Alors, tu as pécho ?? ahahaha ! (très drôle).

 

Moi je me sentais un peu bizarre. Il n'avait clairement pas envie d'en dire trop sur son samedi après-midi. J'ai juste demandé :

 

- Alors, cette boum, c'était bien ?

 

- C'était mortel ! Mais je t'ai déjà dit, on dit plus boum, Maman.

Publié dans : Humeurs de Maman
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés