Quantcast
Jeudi 23 février 2012 4 23 /02 /Fév /2012 08:30

Frère et soeurDepuis la toute première minute, le Haricot adore sa soeur. Depuis, ce jeudi d'avril où la directrice de son école primaire lui a annoncé la naissance de sa soeur et qu'il a dû sortir de la classe pour évacuer l'émotion qui lui montait à la gorge et aux yeux.

 

A la maternité, il était le premier à se laver les mains avant de toucher le bébé. Le moindre petit cri qu'elle poussait le laissait sans voix.

Et puis nous sommes rentrés à la maison. Une fois que mon post-partum compliqué est passé, j'ai laissé plus de place à mon fils en tant que grand frère.

Et je dois dire qu'à bientôt 12 ans, il excelle dans ce rôle.

 

Moi qui ai encore beaucoup de mal à laisser ma fille à qui ce soit en dehors de notre cercle familial (hormis Belle-Maman qui vient la garder l'après-midi parfois... mais à la maison !), le soir, je la laisse à son frère les yeux fermés.

Excès de confiance ? Je ne sais pas. Toujours est-il que cette petite fille qui, une fois passé 18 heures devient une vraie terreur, est capable de rester trois heures d'affilée dans le lit de son frère à rire et jouer avec lui. Il n'est jamais impatient, jamais stressé avec elle, ça aide.

 

Il n'aime pas entendre sa soeur pleurer. Nous non plus bien sûr, mais si j'ai les mains sales, si je suis aux toilettes, je suis bien obligée de la laisser chouiner un peu. Super Haricot vole alors à sa rescousse avec un "ooooh ma Crevette..."

Il va la chercher dans son lit et les yeux du bébé s'illuminent, elle gigote et pousse de petits cris de joie.

 

Comme moi, le Haricot aime prendre son bain avec sa soeur, avouant, je cite, qu'"il faut en profiter, quand elle va grandir on pourra plus !"

 

Il pratique le cododo, le samedi après-midi de préférence après deux BD de Picsou. "Chut, elle s'est endormie. Je vais faire la sieste aussi !"

Et ils dorment trois heures, l'un contre l'autre. Au réveil, il aime partager avec nous ses théories sur le sommeil, comme si nous, parents, avions tout à apprendre :

 

- En fait, elle dort bien mieux si elle a quelqu'un contre elle. Elle aime bien ça. Je crois qu'elle n'aime pas trop son lit... C'est pour ça qu'elle veut être avec toi la nuit, Maman. (tu m'étonnes !)

 

Le Haricot a voulu tout savoir sur l'allaitement. Je l'ai donc laissé lire mon Marie Thirion. Il aime regarder sa soeur téter et trouve ça "animal" et parfois "bizarre".

On a franchi un cap. Avant il trouvait ça "un peu dégueu quand même, mais bien pratique".

Parfois, quand il est de bonne humeur (= quand il a eu un 18 en math), il se cale au creux de mon bras et on se fait un petit câlin qui me fait fondre...

 

Je vous rassure, c'est un pré-ado, donc parfois, il en a un peu marre aussi. Notamment quand sa si jolie et mignonne petite soeur a malencontreusement mangé un coin de la copie-double de son devoir de mathématiques. Elle n'était plus si mignonne du coup.

 

- Tu la prends parce que là je vais devoir TOUT refaire !! Ça m'énerve ! (que faisait ce devoir de math sur son lit au lieu d'être sur le bureau ? mystère....) Elle rigole en plus !! Non mais j'en marre hein !!

 

Mais il lui pardonne toujours. Même quand elle détruit une de ses BD. Même quand elle bave sur sa console portable.

 

L'amour fraternel que ça s'appelle je crois...

frere-et-soeur.jpg

Publié dans : Humeurs de Maman
Ecrire un commentaire - Voir les 24 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés